Dans cet immeuble à deux pas du Château de Versailles, une opportunité rare d’investissement immobilier patrimonial.

La bâtisse à rénover est l’ancienne demeure du Comte Robert de Montesquiou, homme lettrée du 19ème siècle.

Située au 91 et 93 avenue de Paris, la très belle batisse est nichée au cœur d’un écrin de verdure.

Le projet dispose d’un jardin classé « élément remarquable » au titre du PLU. Un atout de qualité en plein cœur de Versailles.

La rénovation va concerner les parties communes et les parties privatives en conservant les éléments remarquables autant que cela est possible.

Une réhabilitation à neuf d’un immeuble ancien et une opportunité d’acquérir des appartements exceptionnels

Le déficit foncier est une situation fiscale particulière où les dépenses associées à un immeuble sont supérieures aux recettes. C’est notamment le cas lorsque des travaux de d’entretien, de réparation ou d’amélioration sont engagés. L’entretien de son patrimoine immobilier est essentiel, pour sa valorisation dans le temps et la pérennité du revenu locatif, mais également pour anticiper et se prémunir des évolutions en matière de réglementations (accessibilité, performances énergétiques, sécurité, etc)

La situation de déficit foncier est intéressante sur le plan fiscal. En effet, ce déficit constaté vient diminuer ou même effacer les revenus fonciers taxables du foyer fiscal. Le déficit constaté sur un immeuble peut compenser partiellement ou intégralement le revenu foncier global, sur une durée qui peut atteindre 10 ans.

Réaliser un investissement immobilier avec travaux et déficit foncier permet d’associer développement patrimonial et forte défiscalisation.